compte citoyen

Edito

ltoro

 Chères Coubronnaises, Chers Coubronnais,

 

Le dynamisme voulu par l'équipe municipale fait face à deux évènements marquants pour les communes d'Île-de-France et donc pour Coubron et ses habitants.

Une loi et une décision !

 

 

La loi de création de la Métropole du Grand Paris, effective au 1er janvier 2016 et la poursuite de la baisse des dotations de l'Etat vers les communes.

En effet, l'Etat décide de continuer de diminuer de 15 % la somme dévolue aux municipalités pour gérer et organiser la vie des communes. Ce gouvernement qui, lui, ne sait pas faire d'économies, impose aux municipalités de restreindre leurs dépenses.

Cette décision est volontairement un chantage financier qui voudrait forcer les communes à augmenter leurs impôts pour combler cette carence budgétaire.

Et bien, Non ! Dans un pays où le taux d'imposition est un des plus élevé au monde, nous ne céderons pas à ce chantage et nous ne comblerons pas cette baisse de dotations de l'Etat par une augmentation des impôts.

Ce chantage financier se fait parallèlement à l'entrée obligatoire de notre ville dans la Métropole du Grand Paris. Cette intégration forcée, sans aucune consultation, amènera progressivement à la perte de pouvoir de décision de l'équipe municipale.

En effet, nombreuses sont les compétences qui seront progressivement transférées à ce nouveau territoire, notamment dans des domaines clés de la gestion d'une ville tels que l'habitat, l'imposition, l'économie, l'environnement...

Cette Métropole du Grand Paris se compose de 12 territoires et nous avons intégré le Territoire « Grand Paris Grand Est » de 381 791 habitants.

Cette assemblée décisionnelle se compose de 80 élus, donc 80 voix et Coubron n'aura... qu'une voix !

Sachez que mon équipe et moi-même userons de toute l'énergie et la détermination nécessaires à la protection et au développement de notre ville dans un cadre de vie et un environnement préservés.

 

Ludovic Toro
Maire de Coubron
Conseiller Régional d'Île-de-France